Accueil MéthodesMind Mapping Mind Mapping : j’y arrive pas ! Comment me lancer ?

Mind Mapping : j’y arrive pas ! Comment me lancer ?

par Matthieu COTTARD
757 vues 3 min de lecture

Je n’arrive pas à faire ma première map !

Syndrome de la page blanche ? Tracez des branches vierges de niveau 1 et 2 (plus si besoin mais à 2 niveaux, c’est suffisant pour libérer ses idées). Le cerveau a horreur du « vide » et aura envie de les remplir.

Idées confuses !

Votre objectif est-il bien défini,  suffisamment précis ?

Méfions-nous de cette tendance à créer une carte exhaustive qui peut répondre à de multiples objectifs. Une carte par objectif, c’est la clé de l’efficacité ! De plus, vos cartes seront plus légères, moins fouillies, plus facile à comprendre et mémoriser.

Un conseil : ne pas chercher à sortir immédiatement de la confusion ! Faites un brainstorming. Mettez toutes vos idées dans la carte sans chercher tout de suite à organiser.  Laissez libre cours à l’association des idées. Ensuite, commencer à faire des catégories sans faire trop de hiérarchie d’idées à l’intérieur de chaque branche.

Ma carte n’est pas belle !

L’esthétique est avant tout pour soi. Passez du temps à faire un « dessin » n’est pas une perte de temps. Au contraire, tout le temps passé à « dessiner » aide notre cerveau à comprendre et mémoriser. Savoir dessiner peut même être un désavantage car il est important de passer du temps sur le « dessin » pour la raison invoquée précédemment.

Mes branches sont trop grosses !

Au-delà de 6 sous-branches,  faire deux sous-catégories de 2×3 ou plus  idées. C’est plus facile à comprendre et mémoriser qu’une seule branche de 6 idées ou plus. 4/5 idées par sous-branches, c’est une bonne limite pour notre cerveau. Au-delà, éclater la branche en 2 sous-branches.

Faire des cartes, ça prend du temps !

Oui et non. Oui car il faut bien structurer ses idées mais une fois cette phase réussie, ré-activer l’information est très rapide. Il faut donc investir du temps au départ pour en gagner !

Avec les techniques « classiques », nous avons tendance à faire l’inverse. Erreur !

Une carte n’est pas si efficace que cela pour communiquer !

Oui, c’est avant tout un outil pour réfléchir, organiser ses idées. Rappelez-vous que la carte est avant un outil compréhensible par les personnes qui l’ont fabriquée. Il est vrai aussi que la carte peut devenir un bon support de communication à condition qu’elle soit accompagnée d’une explication orale et/ou écrite la première fois. La carte devient autonome après une première explication des liens réalisés par la personne qui a fabriqué la carte et seulement après.

Vous pourrez aussi aimer

4 Commentaires

Mind Mapping : j’y arrive pas ! Comment m... 15 août 2014 - 10h07

[…] Je n’arrive pas à faire ma première map ! Syndrome de la page blanche ? Tracez des branches vierges de niveau 1 et 2 (plus si besoin mais à 2 niveaux, c’est suffisant pour libérer ses idées).  […]

Répondre
Mind Mapping : j’y arrive pas ! Comment m... 16 août 2014 - 23h00

[…] “ Je n’arrive pas à faire ma première map ! Syndrome de la page blanche ? Tracez des branches vierges de niveau 1 et 2 (plus si besoin mais à 2 niveaux, c’est suffisant pour libérer ses idées).”  […]

Répondre
caro 20 mars 2021 - 17h41

Mon pb n’est pas de ne pas y arriver mais je ne retiens pas … je reste à la bonne vieille méthode et ca me stress. Oui j’y arrive et m’en contente mais j’ai l’impression de louper qqchose.
Mais pourquoi le mindmap est très confus.
Je suis très : « titre sous titre mots clés » qui renvoie à un résumé de cours que j’ai fais sur mon ordi

Est ce que je loupe vraiment qqchose ou je dois continuer ma méthode ?
Je suis en étude de comptable, j’espère sincèrement avoir une réponse

Répondre
Franco MASUCCI 22 mars 2021 - 13h39

La première chose reste bien sur l’entrainement.

Pour le coté mémoire la clé est l’usage des couleurs et des images dans vos cartes. Ces éléments sont importants pour améliorer les ancrages. Je vois que vous utilisez un logiciel de mind mapping, mais pour le coté mémoire, passer par des brouillons et cartes à la main est tres efficace.

Après autre clé, limité les branches principales, trop de branches = surcharge cognitive. Donc limité la quantité de branches entre 4 à 8.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire vous consentez à l'usage de vos données dans ce site.