Accueil RessourcesInfoMapping#ActuMap ACTUMAPPING: L’Accord national de la sécurisation de l’emploi

ACTUMAPPING: L’Accord national de la sécurisation de l’emploi

par Franco MASUCCI
169 vues 1 min de lecture

Comme chaque Jeudi nous continuons notre série ACTUMAPPING avec une carte résumant un des points clés de l’actualité.

Aujourd’hui nous traitons le sujet de la sécurisation de l’emploi avec cet accord considéré comme étant un succès par le président François Hollande.
En effet, à l’issue de troismois de négociationtendue, les partenairessociauxsont parvenus, le 11 janvier 2013, à un accord interprofessionnelpour un nouveau modèleéconomique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l’emploi et des parcoursprofessionnels des salariés. 

Cette carte vous résume en 5 branches ce qu’il faut retenir de cet accord: les acteurs, ce que le patronat a obtenu, ce que les syndicats ont obtenus, les enjeux de ces négociations et les origines du modèle de flexisécurité.

Vous voila donc avec l’essentiel de l’information en une seule map. Cela vous semble t-il plus claire désormais? Donnez-nous votre avis !

Accord national de sécurisation de l'emploi du 11 Janvier 213

Vous pourrez aussi aimer

3 Commentaires

cdnrbt 9 février 2013 - 17h16

Le salarié est devenu un KLEENEX grâce aux SYNDICATS et à la GAUCHE.
C'est triste pour nous et je suis certain que cela rapporte à d'autres.
Comme l'augmentation de la retraite pour certains (salariés du privé) mais pas pour ceux qui ne cotise pas (Les parlementaires, les Syndicats, EDF, GDF, SNCF, etc…) qui reçoivent des indemnités nette d’impôts.
Bravo. On leur paye des retraites dorées alors qu'ils nous jettent dans les CRISES.
Vive la précarité. Vive la Finance, et abas les salariés et le privé.
Une seule solution : Fuir la FRANCE

Répondre
cazabeau 15 février 2013 - 19h55

J'en reste sans voix ! Voila une carte qui n'explique rien, ce n'est que du bla, bla pour des petits enfants. La preuve prenez chaque item obtenu par le patronat et les syndicats signataires et transposez les dans la vraie vie (avec un vrai patron et un vrai salarié). Exemple: les droits rechargeables, il faut savoir qu'ils sont tributaires, dans le texte, de la santé financière de l'Unedic! un compte de formation transférable Ah, Ah à mourir de rire… par contre la mobilité obligatoire   …si refus licenciements sans indemnité.

Répondre
Franco MASUCCI 16 février 2013 - 20h37

Si je peux me permettre je dirais plutôt « la carte met en lumiere les defaults ». Car la carte en elle-même n’as pas de but explicatif mais tout simplement est un outil d’analyse et de restitution dans ce cas la.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire vous consentez à l'usage de vos données dans ce site.