Accueil Méthodes Perceptual Mapping – organisation spatiale

Perceptual Mapping – organisation spatiale

par Patrick NEVEU
964 vues 5 min de lecture

Définition

Si le Mind Mapping (Carte Mentale) et le Concept Mapping (Carte Conceptuelle) sont des terminologies connues, celle du Perceptual Mapping ou Carte Perceptuelle l’est beaucoup moins ! Et pourtant, la représentation visuelle d’une carte perceptuelle vous est beaucoup plus familière car il s’agit tout simplement d’une matrice visuelle avec des axes pour déterminer des quadrants ou segments.

Le Perceptual Mapping est une méthode visuelle d’organisation spatiale des idées. Et c’est bien l’adjectif « spatial » qui est déterminant dans cette définition; il s’agit d’analyser le positionnement d’informations dans un espace défini par deux axes et 4 quadrants. Le Perceptual Mapping permet de positionner les informations les unes par rapport aux autres en fonction de critères d’évaluation.

Historique

L’origine vient donc des mathématiques cartésiennes avec l’invention de repères spatiaux : les abscisses et les ordonnées. Nous délimitons l’espace avec des critères pour « mesurer » cet espace et évaluer la valeur des informations dans cet espace.

Aujourd’hui, ces représentations sont très utilisées pour mettre en scène des connaissances (dans différents champs de recherche), pour comparer des positionnements de marques et produits sur un marché. Le marketing a sans doute été l’un des premiers secteurs professionnels à s’emparer de cette approche sur le plan stratégique.

Voici les matrices visuelles les plus connues : matrice SWOT, matrice Eisenhower (Important-Urgent), matrice BCG, matrice d’Ansoff, matrice Mc Kinsey, matrice ADL … .

Matrice Analyse - SWOT - FFPM - Forces - Faiblesses - Opportunités - Risques - Strenghts - Weaknesses - Opportunities - Threats
Matrice SWOT
Matrice Eisenhower

Zoom sur le marketing stratégique

En marketing, une carte perceptuelle permet de recueillir et d’analyser la perception des clients existants ou potentiels sur une organisation, une marque, un produit, un service ou une idée.
L’objectif est de trouver l’avantage concurrentiel d’une offre.
Elle aide les entreprises à :

  • Comprendre les comportements des consommateurs
  • Analyser la concurrence globale et la position des concurrents en particulier
  • Surveiller les tendances du marché
  • Identifier les lacunes du marché mais aussi les opportunités

Les cartes perceptuelles en marketing sont également appelées mapping concurrentiel, cartes de positionnement ou encore cartes de marché dont voici quelques exemples : Qualité vs Prix, Fonctionnalité vs Prix, Performances vs Prix, Sécurité et fiabilité vs Prix.

Matrice Qualité-Prix
Exemple Matrice Qualité-Prix

Bénéfices

Le 1er bénéfice : un outil d’aide à l’analyse et la prise de décision
Les matrices visuelles sont principalement des outils d’aide à l’analyse et de la prise de décision. Avec une matrice visuelle de décision, vous pouvez passer rapidement en revue les avantages et inconvénients de chaque option, analyser les différentes variables pour faciliter et accélérer la prise de décision.
Concrètement, une matrice visuelle permet de :

  • Comparer les informations
  • Identifier des masses ou des informations isolés
  • Voir les similitudes et différences entre les informations
  • Voir les regroupements d’information, la proximité ou l’éloignement des idées entre elles
  • Clarifier les perceptions sans entrer dans des considérations psychologiques
  • Formuler des réponses visuellement sans faire de longues analyses sous forme de texte.

Le 2ème bénéfice : un outil d’aide à la présentation et la communication.

  • Prenez le temps de bien designer vos matrices pour en faire un outil facile et rapide à consulter.
  • Investissez dans un logiciel qui vous permettra des faires des matrices dynamiques faciles à actualiser en temps réel.

Zoom sur les logiciels les plus connus

Quel logiciel utiliser pour faire élaborer votre matrice visuelle ?

  • PowerPoint : tout le monde a déjà fait une matrice quadrant dans PowerPoint mais les schémas sont statiques. C’est compliqué de les mettre à jour en temps réel, de les utiliser comme des tableaux de bords visuels dynamiques.
  • MindManager : comment cela ? MindManager est un logiciel de Mind Mapping ! Depuis la version 2018, MindManager est devenu un véritable logiciel de Pensée Visuelle et de Management Visuel. Allez dans Fichier / Nouvelle pour trouver un modèle de démarrage.
  • Les TBI (Tableaux Blancs Interactifs) sont devenus de véritables espaces numériques visuels collabroatifs. Ils permettent également de créer des matrices dynamiques faciles à animer de manière collaborative. Les 2 plus connus et utilisés en France : Miro et Klaxoon. Mais les solutions sont de plus en plus nombreuses. En voici quelques autres : Lucidspark, Stormboard, Conceptboard, Mural, Plectica, Microsoft White Board. La liste est non exhaustive, elle pourrait atteindre plus de 50 logiciels. Nous avons sélectionnés ceux dont nos clients nous parlent le plus.
  • Groupmap : c’est un éditeur qui s’est spécialisé dans l’élaboration de matrices visuelles collaboratives à 4 quadrants ou plus !
Exemple matrice SWOT avec Groupmap - Strenghts - Weaknesses - Opportunities - Threats
Exemple Matrice SWOT avec Groupmap
Exemple Matrice KWHLAQ avec Groupmap

Quelques auteurs sur le Perceptual Mapping ou carte perceptuelle

Il existe peu de livres sur le sujet. De nombreux billets de blog existent par contre sur des matrices en particulier selon que vous faites de la stratégie, du marketing, du commercial … Notons un livre généraliste sur le sujet.

1
1 personne aime ça.
Veuillez patienter...

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire vous consentez à l'usage de vos données dans ce site.